Guide comparatif des meilleurs vinaigriers en 2020

Quoi de meilleur qu’un bon vinaigre maison pour accompagner tous vos plats du quotidien ? Faire votre vinaigre vous-même à l’aide d’un vinaigrier apportera un goût totalement différents. Cela apportera une saveur inégalable afin de rehausser le goût de nombreux produits. Cela peut être dans une sauce, une vinaigrette, ou tout simplement versé sur des fruits, légumes ou toasts.

Vous pourrez réaliser de très nombreuses sortes et recettes de vinaigre à l’aide votre vinaigrier. Cela peut être le classique vinaigre de vin, balsamique, d’échalote ou encore de noix. Mais vous pourrez également tenter de nouvelles recettes bien plus originales à l’aide d’épices !

Notre site va vous permettre de vous expliquer les différences entre les différents vinaigriers, qu’ils soient en bois ou en céramique. Nous vous présenterons également le célèbre vinaigrier de DIGOIN ainsi que celui du Portugal. Nous souhaitons vous aider à choisir celui qui vous conviendra le mieux et au meilleur prix !

N’hésitez plus et fabriquez dès demain le vinaigre qui changera le goût de votre cuisine. Après avoir goûté du vinaigre fait maison, vous ne pourrez plus revenir en arrière ! Pour cela il vous suffit de suivre notre guide et de faire preuve d’une dose de patience. Et oui, du bon vinaigre fait maison ne se fait pas en un jour ! Mais clairement, le jeu en vaut la chandelle.

vinaigre maison avec des figues

Voici les vinaigriers qui se vendent le mieux et qui possèdent un excellent rapport qualité prix :

Les différentes sortes de vinaigrier

 

Il existe plusieurs sortes de vinaigriers, notamment au niveau des matières dans laquelle ils sont réalisés. Chaque matière va apporter à votre vinaigrier des caractéristiques différentes. Cela peu être simplement décoratif. Mais cela peut également changer totalement le goût de votre futur vinaigre ! Deux principaux se démarquent : celui en bois de chêne et celui en grès qui est une des nombreuses sortes de céramiques.

 

Vinaigrier en bois

Ce sont probablement les vinaigriers les plus recherchés par les internautes. Le bois est en effet une matière naturelle qui allie authenticité et beauté. Le vinaigrier est en général fabriqué à partir de bois de chêne qui est un bois résistant dans le temps et de grande qualité. Mais il peut également être en châtaigner ou autre. Ce type de modèle apportera un goût fumé unique à votre vinaigre. Le bois de chêne étant très propice au développement de micro-organismes vivants, votre futur vinaigre sera ainsi pleins de saveurs et doté d’une belle complexité aromatique ! C’est le modèle fait pour les passionnés.

Découvrez notre guide comparatif dédié aux vinaigriers en bois : ici 

vinaigrier en-bois de chêne 3 litres mgi developpement

Vinaigrier en grès

Le grès est une des nombreuses sortes de céramiques existantes. C’est une matière vitrifiée (aspect visuel brillant). Son avantage est d’être ultra résistante à l’acidité. De plus, c’est une céramique poreuse ce qui permet à l’oxygène de s’infiltrer dans le vinaigrier. Essentiel quand on sait que l’oxygène est nécessaire à la réussite de la fermentation acétique afin de faire naître le vinaigre. Quoi de mieux pour y fabriquer du vinaigre ? De plus, le grès est une matière qui ne s’abîme pas dans le temps. Vous pourrez donc conserver votre vinaigrier de génération en génération a condition d’en prendre le plus grand soin car cela reste un objet fragile.  C’est le type de vinaigrier qui se vend le plus en France.

 Découvrez notre guide comparatif dédié aux vinaigriers en grès : ici 

vinaigrier a l'ancienne du portugal en grès céramique gris

Vinaigrier en céramique de Digoin

Ces modèles de vinaigriers sont issus d’un savoir faire unique en France datant de plus d’un siècle. Ils sont réalisés à la manufacture de Digoin dans le département de la Saône-et-Loire (71). Ce sont des modèles haut de gamme fabriqués de manière artisanale. Chaque vinaigrier est donc unique et Made in France ! A l’inverse du bois, il offrira un vinaigre plus vif avec plus de retour. C’est un des types de vinaigriers qui se vend le plus en France. Il apporte à n’en pas douter une touche très authentique et à l’ancienne dans votre cuisine. Ce modèle est fait pour les amateurs de tradition.

Découvrez notre guide comparatif dédié aux vinaigriers en céramique de Digoin : ici

vinaigrier en céramique de digoin gris ardoise de 4 litres

Vinaigrier moderne KEEP UP

Le vinaigrier appellé keep up est un nouveau modèle beaucoup plus moderne que les trois autres. Il ne fait pas dans authenticité ni dans la beauté mais il n’en reste pas moins très pratique et peu encombrant. Il est équipé d’un système breveté pour un service du vinaigre au top. Il ne possède pas de robinets. Vous venez prélever le vinaigre par le dessus du vinaigrier. Le système est fait de telle manière que vous ne dérangez pas la mère de vinaigre. Cela est important quand on sait que la mère doit toujours rester à la surface de la préparation.

Découvrez notre page complète sur ce nouveau système de vinaigrier moderne. 

vinaigrier moderne keep up blanc 3,5 litres

Comment se forme le vinaigre dans un vinaigrier ?

Le vinaigre est le résultat d’un mélange de deux sortes de fermentations successives :

La fermentation alcoolique

Les sucres issus des fruits sont transformées en alcool. C’est comme cela que l’on obtient des boissons comme le vin, le cidre ou encore les liqueurs de divers fruits. Le vin et le cidre pourront être utilisés afin de fabriquer du vinaigre fait maison. On peut aussi bien utiliser du vin rouge que du vin blanc.

La fermentation acétique

L’alcool préalablement obtenu se transforme en acide acétique (vinaigre) via l’action de la bactérie acétobacter et de l’oxygène. La bactérie permet à l’oxygène de se fixer sur l’alcool et ainsi, de le transformer en acide et en eau. On obtient alors la formule suivante signée Louis PASTEUR :

C2H5OH + O2 = CH3COOH + H2O

(alcool + oxygène = acide + eau)

C’est donc grâce à l’action de ses « bonnes » bactéries que votre vin ou votre cidre va lentement se transformer en vinaigre. Cet ensemble de bactérie est plus communément appelé : la mère de vinaigre. C’est un élément essentiel et qui conditionne la fabrication de votre futur vinaigre.

Qu’est ce que la mère de vinaigre ? Comment la fabriquer ?

 

La célèbre mère de vinaigre est une fine pellicule blanchâtre pleine de bactéries qui se forme petit à petit à la surface du vinaigre ou du cidre. C’est elle qui contient les bactéries « acétobacter » dont nous vous avons parlé ci-dessus et qui permettent à votre vinaigre de prendre forme ! Elle est donc un élément essentiel du processus de fabrication : pas de mère de vinaigre = pas de vinaigre.

La mère de vinaigre grandit petit à petit jusqu’à devenir une forme très gélatineuse et épaisse (+/- 1 cm selon les mères). On peut même les prendre à la main sans qu’elle s’abîme. Une mère de vinaigre peut rester en vie durant des décennies. Il suffit de la passer sous l’eau de temps en temps et de vérifier qu’elle soit toujours en bonne santé. Si jamais vous constatez qu’elle est devenue sèche sur certaines parties, c’est qu’elle contient de nombreuses cellules mortes. Il ne faut donc pas hésiter à les retirer car elles ne servent plus à rien. La mère de vinaigre recouvre la surface de votre vinaigrier donc plus le volume de votre vinaigrier sera grand, plus votre mère va se développer. Une mère de vinaigre peut être séparée en deux lorsqu’elle est trop imposante. Vous pouvez alors en faire profiter une personne de votre entourage ou vous en servir dans un deuxième vinaigrier dans lequel vous ferez une autre recette.

mère de vinaigre de cidre

Afin d’entamer la fabrication de votre vinaigre, il vous faut donc absolument une mère de vinaigre à mettre dans votre vinaigrier. Vous avez alors 2 solutions :

Faire une mère de vinaigre soi-même

Pour cela rien de plus simple, il vous suffit de mettre une bouteille de vin entière de 75 cl dans votre vinaigrier. Plus vous choisissez un bon vin, meilleur sera votre vinaigre au final. Il faut ensuite laisser faire et faire preuve de patience. Votre mère de vinaigre va alors lentement mais surement se constituer ! Lors de cette étape, pensez à laisser votre vinaigrier ouvert à l’air libre et à l’abri de la lumière. Cela va favoriser la formation de la mère.  Attention, selon les conditions, cette étape peut prendre de 1 à 2 bons mois. Nous vous conseillons de choisir un vin plutôt jeune et pas trop fort en alcool. Un vin titrant de 9 à 11% fera parfaitement l’affaire.

Récupérer une mère de vinaigre chez une connaissance

Comme le laisse indiquer le titre, vous pouvez tout a fait récupérer une mère de vinaigre réalisée par une de vos connaissances. Vous pourrez ainsi directement l’ajouter au vin que vous aurez préalablement mit dans votre vinaigrier. Une bouteille de 75cl est également nécessaire pour commencer. Cette solution vous permet de pouvoir entamer la fabrication de votre vinaigre maison beaucoup lus rapidement, mais vous n’aurez pas la fierté d’avoir crée votre propre mère ! Comme dit précédemment, veillez à ne pas choisir un vin trop puissant en alcool car cela se ressentira dans l’acidité finale du vinaigre. Un vin jeune sera également plus approprié et permettra une fermentation et une formation plus rapide de votre vinaigre.

Vous pouvez également partir de vin dans lequel vous ajouterez un peu de vinaigre acheté dans le commerce (bio de préférence !). Le vinaigre acheté en magasin étant stérile en bactéries, le processus va être long et cela reviendra au même que de faire votre mère vous même sans rien ajouter au départ. De plus, cette méthode peut être trompeuse car votre préparation sentira le vinaigre alors qu’elle n’en sera pas encore.

Les étapes pour faire un vinaigre dans un vinaigrier

 

Vous possédez désormais toutes les bases sur les vinaigriers et le processus de fabrication du vinaigre via la fermentation.

Vous allez donc pouvoir commencer à réaliser votre premier vinaigre. Une fois que votre mère est de bonne taille et de bonne consistance, vous devez la mettre dans votre vinaigrier (si elle n’y est pas déjà !).

Recouvrez alors votre vinaigrier avec 2 ou 3 tissus (afin de le rendre étanche au passage des insectes notamment), puis remettez le couvercle de votre vinaigrier.

Il faut ensuite aller le placer dans dans un endroit assez chaud de votre maison à température ambiante. En hauteur dans une cuisine par exemple. Cela permet aux échanges chimiques de bien s’exécuter. Tout cela favorisera la formation de votre vinaigre grâce à la fermentation acétique dont nous vous avons parlé plus haut. Vous n’avez plus qu’à patienter quelques semaines minimum avant de déguster un bon vinaigre issu de vinaigrier maison. Durant le processus, vous pouvez ouvrir votre vinaigrier de temps en temps afin de faire entrer et circuler l’oxygène. Vous nous en direz des nouvelles ! Lorsque votre vinaigre est prêt, tirez en 1 litre en bouteille à l’aide de votre robinet puis remettez régulièrement vos fonds de bouteille de vin afin d’effectuer un roulement. Pensez à toujours remettre à peu près la même quantité de vin que de vinaigre que vous venez de prélever. Cela va permettre de créer un roulement afin que le vinaigre se fabrique en continu. N’hésitez pas à mélanger vos fonds de bouteilles de différents vin afin de renforcer les saveurs de votre vinaigre. Beaujolais, Côtes du Rhône,  Bordeaux, Bourgogne, vin du sud-ouest, à vous de faire jouer votre imagination !

Que faire dans un vinaigrier

 

Vous pouvez réaliser de très nombreuses sortes de vinaigres dans votre vinaigrier en fonction de vos goûts et préférences. Vous pouvez tout d’abord jouer sur l’alcool en fabriquant votre vinaigre à partir de vin rouge, mais également de vin blanc ou de cidre pour des saveurs totalement différentes à chaque fois. Ensuite, vous pouvez jouer sur des épices ainsi que différentes sortes de fruits à mettre dans votre vinaigrier avec la mère. Ainsi, vous pourrez faire du vinaigre de noix, de mirabelle, de framboise, de cerise, d’ail… faites jouer votre imagination et n’hésitez pas à nous partager vos meilleures recettes !

Le vinaigre de vin blanc sera en général plus utilisé pour réaliser des vinaigres de fruits « clairs » comme la noix, la mirabelle ou la poire.

noix pour vinaigrier
framboises pour vinaigrier
mirabelles pour vinaigrier

Quel volume pour un vinaigrier ?

 

Beaucoup de personnes me demandent en effet quel est la taille et le volume d’un vinaigrier. La crainte de nombreuses personnes est que le vinaigrier soit trop imposant pour tenir dans leur cuisine. Nous tenons à vous rassurer, un vinaigrier n’est pas si imposant qu’il en a l’air. De plus, vous pouvez le ranger en hauteur sur un meuble. Cela ajoutera une très belle touche à votre décoration. Il existe de toutes les tailles de vinaigrier de 1L à 10L pour les personnes les plus productives. Sachez tout de même qu’en général, les meilleurs vinaigriers du marché font de 3 à 5 litres. Pour nous, un vinaigrier de 3.5 litres ou 4 litres et le meilleur compromis entre le volume d’encombrement et la capacité de production de vinaigre. Les meilleurs vinaigriers comme ceux en grès de Digoin font 3.5 litres.

 

Les bienfaits du vinaigre

 

En plus d’être très utilisé en cuisine, le vinaigre possède de nombreuses vertus. C’est un puissant antiseptique qui peut être utilisé dans la désinfection de plaies et la prévention et la guérison de nombreuses maladies. Le vinaigre de cidre est celui qui est le plus efficace et le plus utilisé dans le domaine de la santé. Ainsi, il est utilisé pour le soulagement de crampes, le soin des aphtes ou encore la prévention de la mauvaise haleine et des caries. Au niveau de la santé du quotidien, vous pouvez utiliser du vinaigre de cidre pour réduire vos aigreurs d’estomac et soulager votre œsophage en cas de gêne ou de douleur. Il est également utilisé dans la diminution de la digestion et la réduction du cholestérol.

Il est également utilisé par de nombreuses personnes afin d’améliorer la beauté. En effet, c’est un produit très efficace dans la limitation du développement de l’acné en resserrant les pores de la peau. Il est de plus excellent contre la cellulite en l’appliquant deux fois par jour sur les zones en question. Si vous êtes touchés, le vinaigre est excellent pour le traitement des pellicules. Comme nous vous l’avons dit plus tôt, c’est un antibactérien très efficace. Lors d’applications sur la peau ou dans les cheveux, pensez à bien le diluer avec de l’eau. Il faut également bien vous rincer derrière car l’odeur du vinaigre peut être tenace !

Nous espérons que cette page vous aura été utile et que vous avez apprit beaucoup de choses. Nous espérons également vous avoir convaincu d’acheter un vinaigrier afin de faire votre propre vinaigre maison.

Retrouvez de nombreuses autres informations sur les différentes pages de notre site ou sur notre blog pour apprendre de nombreux conseils et astuces sur les vinaigriers et la fabrication du vinaigre !

Retrouvez également nos mentions légales en cliquant ici.